Tout comprendre de Airbnb, la plateforme de locations immobilières de vacances

Tout comprendre de Airbnb, la plateforme de locations immobilières de vacances

Airbnb est une des plus puissantes plateformes pour louer un bien, qu’il s’agisse de logements en bord de mer pour des vacances en famille, de chambres d’hôte en pleine nature ou encore de terrains de camping. Airbnb vise à fournir une destination confortable aux vacanciers pour passer un séjour confortable et mémorable. Mais comment fonctionne Airbnb en tant qu’hôte, quels sont les frais pour les propriétaires, comment déclarer ses revenus ? Que faire pour se démarquer de la concurrence ? Découvrez tout ce que vous devez savoir pour être l’hôte parfait.

Qu’est-ce que Airbnb ?

L’histoire d’Airbnb nait dans l’esprit de deux américains en 2007. L’idée au départ était de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières de type chambres d’hôte, gîtes ou encore des particuliers louant tout ou une partie de leur habitation. Le principe était de permettre à des personnes n’ayant pas les moyens d’aller dormir à l’hôtel de pouvoir bénéficier d’une nuitée et d’un petit déjeuner à petit prix. D’ailleurs, Airbnb signifie initialement « Airbed and breakfast », à savoir « matelas gonflable et petit déjeuner » en français.

Depuis la création d’Airbnb en 2008, tous les pays se sont appropriés ce concept et des millions d’annonces sont répertoriées. En 2016, la France est la deuxième destination des utilisateurs dans le monde et en 2017, Paris était la première ville Airbnb au monde.

Comment fonctionne Airbnb en tant qu’hôte ?

En tant qu’hôte, l’inscription sur le site Airbnb est très simple. Il n’y a pas besoin d’avoir des connaissances techniques, immobilières ou marketing pour s’inscrire. Par contre, il faut savoir que depuis 2017, les hôtes ne peuvent pas dépasser une durée de 120 jours de locations par an.

Comment déposer une annonce sur Airbnb ?

Il est très facile de déposer une annonce sur la plateforme Airbnb. En effet, vous allez juste devoir procéder par étapes :

  • Créer un profil. Tout d’abord, vous devrez créer un profil avec une description et une photo.
  • Créer une annonce. Ensuite, vous devrez vous rendre dans l’espace propriétaire et procéder à la création de votre annonce.
  • Déposer des photos. Votre annonce devra comporter des photos de bonne qualité de préférence pour à la fois donner envie au visiteur mais aussi démontrer un certain professionnalisme de votre part. Chaque photo devra comporter une légende expliquant le détail de la photo. Il vous faudra fournir des photos de l’extérieur et de l’intérieur de la location visée.
  • Faire une description. La description devra être suffisamment détaillée pour que le visiteur obtienne le maximum d’informations concernant l’annonce, comme les particularités du logement et toutes les données à savoir avant de réserver.
  • Cocher les équipements de la location. Vous devrez aussi renseigner tous les équipements mis à disposition lors de la location temporaire. Pour cela, vous aurez à votre disposition une liste, il vous suffira de cocher les éléments qui concernent votre location.
  • Traduire l’annonce. Il est important que votre annonce soit traduite en plusieurs langues de façon à augmenter vos chances de trouver des personnes intéressées par votre annonce.

Afin de rassurer vos futurs locataires, en dessous de l’annonce, vous pouvez stipuler si le logement est couvert par l’assurance d’Airbnb (Aircover) ainsi que laisser apparaitre les commentaires des utilisateurs précédents. Très utile également, vous pourrez mettre une carte qui indiquera la position approximative du logement.

Comment déposer une annonce sur Airbnb

Comment gérer une annonce sur Airbnb ?

Une fois les annonces Airbnb créées sur la plateforme depuis l’espace propriétaire, l’hôte pourra gérer les annonces et les réservations. Voici les caractéristiques essentielles qu’un propriétaire doit connaître.

  • La disponibilité du bien à la location

Sur votre espace propriétaire, vous avez un calendrier Airbnb. Celui-ci permet de renseigner les dates d’ouverture et de fermeture des périodes de locations pour chaque annonce. C’est aussi depuis cette rubrique que le prix d’une nuitée est mentionné.

  • La boite de réception

Chaque propriétaire peut communiquer avec ses utilisateurs potentiels. C’est par le biais de cette messagerie que la pré-approbation pour la location d’un bien sera envoyée à l’utilisateur. Ainsi le voyageur pourra accepter ou refuser la réservation.

  • L’accès aux annonces

Depuis votre espace propriétaire, vous avez accès grâce à des liens à toutes vos annonces. Vous pouvez donc à tout moment modifier les annonces, les suspendre en les masquant ou les supprimer.

  • Le classement par catégorie

Airbnb a prévu 56 catégories pour classer les locations de bien. Ce qui permet à l’utilisateur de faire des recherches par le biais de filtres, selon ce qu’il désire. Libre à chaque propriétaire d’enregistrer ses biens dans telle ou telle catégorie. L’idéal est que cela soit cohérent avec ce que l’utilisateur recherchera ensuite. Il existe également une catégorie « Activité » qui permet de classer les biens pour les utilisateurs qui seraient en recherche d’activités durant leur séjour, comme le surf, le golf ou bien d’autres.

Comment être payé par Airbnb ?

Les utilisateurs payent directement sur la plateforme d’Airbnb. C’est ensuite Airbnb qui débloque l’argent au profit du propriétaire, sous réserve qu’il n’y ait pas de problèmes. Le paiement est versé dans les 24 heures après l’arrivée des voyageurs.

Conseils sur la gestion des annonces

Tout est fait pour fournir aux utilisateurs un maximum d’informations utiles pour les inciter à réserver, mais aussi pour éviter les mauvaises surprises lors de l’arrivée dans le logement. Si la location ne correspond pas à l’annonce, l’annonce peut être temporairement révoquée pour révision ou supprimée entièrement avec un avertissement à la tromperie de l’annonceur.

Comment mettre en avant son annonce sur Airbnb ?

Afin de vous démarquer de la concurrence et que les utilisateurs aient plus envie de choisir votre location plutôt qu’une autre, voici quelques conseils utiles.

Rendre l’annonce attractive

En postant une annonce qui donne envie, vous aurez plus de chances d’attirer l’œil du visiteur. Et pour cela, vous pouvez :

  • poster des photos de bonne qualité,
  • mettre un titre accrocheur à votre annonce,
  • décrire le bien à louer de façon détaillée.

Accueillir le voyageur de manière attentionnée

Lors de l’arrivée de votre voyageur, pensez à prévoir quelques attentions, comme un mot de bienvenue, un produit local à découvrir et déguster. Cela marquera les esprits de vos visiteurs et laissera une bonne première impression.

Etre réactif

Les utilisateurs apprécient tout particulièrement que lorsqu’ils ont une question, l’hôte y réponde rapidement. En effet, lorsque les voyageurs passent du temps à rechercher la location idéale pour leur séjour, c’est au moment où ils s’en occupent, qu’il espèrent avoir les réponses à leurs interrogations. Alors ne les laissez pas sans réponse trop longtemps, sans quoi cela donnerait une mauvaise image de vous.

Quels sont les frais sur Airbnb

Quels sont les frais sur Airbnb ?

Afin de faire fonctionner la plateforme, des frais sont prévus par Airbnb. Il existe 2 types de frais sur Airbnb : les frais partagés entre l’hôte et le locataire et les frais exclusivement payés par l’hôte.

Les frais payés par l’hôte et le locataire

Il s’agit d’une commission de 3 %, calculée à partir du montant de la location. Le montant de la location comprend le prix par nuit, ainsi que la taxe de séjour, les frais de ménage et frais de voyage supplémentaires. Cette commission appelée frais de services est automatiquement déduite du versement du locataire.

Les frais payés par l’hôte uniquement

En plus de la commission de 3 %, les hôtes payeront des frais de services à hauteur de 14 à 16%, obligatoires pour tous les logements d’accueil traditionnel.

Quelles sont les obligations de déclarations de revenus ?

Quel que soit le type de bien mis en location et quel que soit son emplacement sur le territoire français, si vous louez un bien même de façon saisonnière, vous serez soumis à la règlementation fiscale française.

En effet, vous devrez déclarez vos revenus locatifs à l’administration fiscale et vous aurez le choix entre deux régimes distincts : le régime Micro-BIC et le régime réel.

La déclaration des revenus locatifs sous le régime Micro-BIC

Si vos revenus bruts ne dépassent pas les 72600€, ce sera le régime micro-bic qui s’appliquera. Vous devrez déclarer les revenus bruts, à savoir les revenus nets que vous avez perçus majorés des frais de ménage (s’il y en a eu) ainsi que des frais de plateforme de 3 %.

Vous bénéficierez alors d’un abattement de 50 % sur les montants déclarés. Cet abattement correspond en fait à un forfait assimilé aux frais et charges que vous avez supportés. C’est pourquoi il faut bien déclarer les montants bruts et pas nets.

Le montant net de vos revenus est ensuite imposé au barème de l’impôt sur le revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

La déclaration des revenus locatifs sous le régime réel

Si vous optez pour le régime réel, vous devrez déclarer le montant net (et pas brut) de vos revenus locatifs. C’est-à-dire le montant que vous avez perçu, défalqué des frais et charges que vous avez supportés. Vous devrez ensuite reporter sur votre déclaration de revenus cette somme, notamment grâce au formulaire annexe 2031-SD.

C’est alors le barème progressif de l’impôt sur les revenus qui s’applique.

Les prélèvements sociaux seront de l’ordre de 17,2 %

Vous l’aurez compris, la plateforme Airbnb a pensé à tout et est très performante. Il est sûr que si vous disposez d’un bien à la location, la plateforme Airbnb est une solution incontournable à envisager. Alors, n’hésitez plus et louez !