image de l'annonceur entre

Une plateforme d’apprentissage qui dépoussière le français

Comment en êtes-vous venu à créer Orthodidacte ?

Plusieurs éléments sont entrés en ligne de compte, mon parcours professionnel en tant qu'ingénieur dans le domaine de l'intelligence artificielle, le niveau général dans la maîtrise de l'orthographe en chute libre et la révolution technologique de l'éducation aux États-Unis. En 2009, de retour d'un voyage dans la Silicon Valley je propose à Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe et ancien collaborateur, d'associer nos compétences pour développer une plateforme d'e-learning dédiée à la langue française. C'est le début de l’aventure. Jusqu'en 2013, nous travaillons sur le développement de la plateforme avec 6 ingénieurs et des premiers clients du monde de l’enseignement supérieur. En 2014, une levée de fonds de 1,6 millions d'euros nous permet de structurer l'entreprise et nous passons à 20 employés. Aujourd'hui l'ensemble de nos offres sont lancées sur le marché francophone.


Quels sont vos produits ?

Nous voulions créer une solution qui ait du sens, la plus personnalisée possible, adaptée au rythme des apprenants et ludique. La méthode Orthodidacte.com comporte 3 phases : le diagnostic qui met en évidence les acquis et les zones de fragilité, la formation via notre notre plateforme d'e-learning avec plusieurs modules sur les écrits professionnels, et la Certification Le Robert. Nos linguistes ont travaillé en étroite collaboration avec les Éditions Le Robert pour mettre au point ce référentiel autonome. Notre objectif est de devenir un équivalent du TOEIC pour la langue française. La Certification Le Robert c'est aujourd'hui un niveau national reconnu, certifié par la COPANEF et éligible au CPF (Compte Personnel de Formation) et à la période de professionnalisation.


Qui sont vos clients ?

Notre premier marché est celui des entreprises soucieuses de leur image. La maîtrise de l'écrit est devenue indispensable pour la crédibilité des sociétés. Nous faisons face à une explosion de la demande de la part des ETI et des grands comptes comme Orange, Groupama ou des caisses régionales du Crédit-Agricole. Il y a aussi un enjeu sociétal, c'est un vecteur de ré-employabilité pour les personnes en mobilité. Enfin, nous sommes sollicités par les établissements d'enseignement supérieur. Les grandes écoles et les universités sont préoccupées par la dégradation du niveau de français de leurs diplômés.


Quelles sont vos nouveautés et vos axes de développement ?

Dès septembre en France, la Certification Le Robert pourra être passée à la Poste. Notre partenaire nous permet de bénéficier de son maillage territorial et apporte plus de flexibilité et de proximité pour les candidats. L'apprentissage de la langue française dans les pays francophones est en plein développement, il progresse de 10% par an, le français sera la 3ème langue la plus parlée en 2050. Nous sommes déjà implantés sur le marché de la francophonie du Nord (Belgique, Luxembourg et Canada), du sud (Afrique du Nord), dans les îles Maurice et Madagascar. 2018 sera l'occasion de se lancer à la conquête des marchés chinois et nord-américain.

A l'ère digitale, l'écrit revient en force. Nouveau combat des entreprises, la maîtrise des écrits professionnels est devenue un enjeu commercial. Pour un parcours sans faute, la plateforme Orthodidacte propose une nouvelle façon d'améliorer globalement notre niveau de français. Explications avec Michael Hiroux, président fondateur d'Orthodidacte.com

zeugmo Michael Hirouxprésident fondateur

regardez notre vidéo

Nous Contacter

Suivez-nous sur les réseaux