image de l'annonceur ezbeez

Objectif : faciliter la gestion sociale des TPE

Ezbeez a vu le jour en octobre 2016. Qu’apporte-t-elle aux entreprises ?

Aujourd’hui, 95 % du tissu économique français est constitué de TPE, et les coûts de gestion sociale impactent de plus en plus la trésorerie de ces sociétés-là. L’intérêt d’Ezbeez réside dans le fait de facturer ses conseils en matière de gestion sociale sous la forme d’un forfait mensuel de 14,95 euros (Ezbeez Pro et Ezbeez Expert), qui inclut des fiches de paie gratuites. C’est une vraie révolution. En se connectant sur notre plateforme Eznet, nos clients abonnés peuvent, pour chacun de leurs salariés, faire l’intégration des variables de paie en fin de mois, et récupérer leurs fiches de paie dès le lendemain sur la plateforme.


Pour vos clients, c’est un gain de temps et d’argent ?

Absolument, c’est un double gain d’argent, car moins ils ont à se préoccuper de tâches administratives, et plus ils peuvent se dédier à leur activité, qu’il s’agisse d’une start-up à Paris ou d’un artisan boucher dans la Creuse. Aujourd’hui, on estime que le gain monétaire moyen apporté par Ezbeez est d’environ 400 euros/salarié par an, tandis que l’économie de temps avoisine 8 heures par mois. Le retour de nos clients est très positif. Depuis le lancement commercial d’Ezbeez en octobre 2016, nous intégrons environ 100 à 150 sociétés clientes chaque mois.


Les attentes des TPE françaises étaient fortes ?

Oui, il y avait de réelles attentes. Nous avons su gagner la confiance des clients. Nous leur avons expliqué que nous n’étions pas des experts-comptables, mais des spécialistes en gestion sociale. Ezbeez a permis de réduire énormément le risque social pour nos clients, car nous travaillons avec un dispositif (le TESE) de l’Urssaf. Nous avons créé un pont entre leur plateforme et la nôtre, ce qui fait que tous les calculs des cotisations sont réalisés par l’Urssaf, sur la base des variables que nous transmettons à leur serveur. Ce binôme privé-public, qui n’est pas contractuel, fonctionne très bien.


La gestion sociale, mais pas que…, avec Ezbenefits ?

En effet, nous lancerons en novembre un nouveau produit, Ezbenefits, destiné à consolider la relation entre les entrepreneurs et les salariés. Nous avons en fait mutualisé la puissance de nos clients pour créer une sorte de centrale d’achats, qui nous donne la possibilité d’aller négocier avec des enseignes (professionnelles ou grand public). L’objectif est de donner du pouvoir d’achat aux salariés, sans augmenter la masse salariale des TPE. Concrètement, Ezbenefits intègre un code sur la fiche de paie du salarié, qui lui donne accès pendant un mois à toute une série de réductions chez 35 000 prestataires en France. .


Comment Ezbeez voit l’avenir ?

Cela démarre très fort avec de petits moyens, ce qui nous encourage à aller plus loin. Nous sommes assez optimistes. Parallèlement à notre développement en France, nous allons entamer, dès la fin 2017, des études de marché aux Etats-Unis et en Chine pour y lancer notre concept de conciergerie en gestion sociale.

Ezbeez est la première conciergerie en gestion sociale de France. Son but : offrir aux TPE les meilleurs conseils et usages en termes de gestion sociale, de fiches de paie et de contrats de travail. Le tout pour un forfait mensuel de 14,95 euros. Rencontre avec Ugo Loustalet, fondateur de la start-up.

Ugo Loustalet Ugo Loustaletfondateur

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux