image de l'annonceur 3m france

Des filtres de confidentialité contre le piratage visuel

Comment évolue le marché de la protection contre le piratage visuel ?

Nous sommes les inventeurs de la technologie de film optique permettant la confidentialité des données, le seul fabricant au monde et le leader international sur ce marché. Si au lancement de ce produit, le marché n’était pas encore mature, il est aujourd’hui en forte progression du fait de la versatilité des solutions mobiles, de la dématérialisation des données et des connexions hors bureau sur des écrans. Les espaces de travail évoluent également, le travail en open space est favorisé et la taille des écrans est de plus en plus grande. Aujourd’hui, il suffit d’être dans les transports ou dans un café et que quelqu’un de mal intentionné regarde par-dessus votre épaule. Une étude réalisée par 3M en collaboration avec l’institut Ponemon a démontré que 90 % des attaques visuelles atteignent leur objectif. En moins de 15 minutes, une attaque a permis de dérober au moins cinq informations sensibles et l'accès à des systèmes.


En quoi consiste ce film optique ?

Il s’agit d’une mécanique optique de micro-volets qui bloque les regards latéraux et obscurcit l’écran. C’est l’assurance d’une confidentialité absolue, l’écran est visible par l’utilisateur uniquement. De plus, ce film optique filtre 35 % de la lumière bleue émise par les écrans d’ordinateurs, ce qui apporte un confort supplémentaire pour les yeux fragiles. Notre gamme de produits est très large et couvre la majorité des écrans du marché. Que ce soit pour les ordinateurs portables, les tablettes, les smartphones ou les écrans fixes, nous avons la solution adaptée. Au total, nous commercialisons une centaine de milliers de films optiques chaque année dans le monde.


Qui est concerné par l’utilisation de ce filtre ?

Tous les métiers sont concernés. Dans toutes les entreprises, nous travaillons sur des données dites sensibles au quotidien. Par exemple, nos mots de passe ne doivent en aucun cas être visibles car ils sont la clé d’entrée à un système informatique d’une entreprise. Tout le monde n’a pas à avoir connaissance des informations que traite un salarié sur son écran. Les consultants, les indépendants, les managers mobiles qui utilisent leurs ordinateurs portables, tablettes ou smartphones dans les transports ou dans un autre lieu que leur bureau ont également besoin de maîtriser la confidentialité de leurs données. Le piratage visuel est un risque simple à limiter mais il est largement sous-estimé par les entreprises.


Dans la vie privée et dans le cercle familial, ce filtre a aussi son intérêt...

En effet, nous avons déjà lancé une commercialisation grand public via Amazon. Il y a une clientèle grand public qui s'intéresse à cela, notamment dans les familles avec des adolescents qui ont leurs premiers smartphones et pour qui il est nécessaire de garder une confidentialité de leurs mots de passe ou de leurs conversations. Autre atout, le filtre protège contre les chocs et la casse. Les écrans brisés représentent 69% de la casse des smartphones (Enquête Que Choisir Juin 2015). Par ailleurs, l'accès à son application bancaire nécessite également de se protéger des regards curieux.


Le piratage visuel est un fléau qui touche de plus en plus les entreprises dans le monde. Il y a 10 ans, 3M France a lancé un filtre de confidentialité pour la protection des données. Grâce à une technologie unique de micro-volets verticaux, ces filtres permettent d’éviter les regards indiscrets. Explications avec Stéphan Ichac, directeur du développement des marchés de la division film optique.

photo de Stéphan Ichac Stéphan Ichac Directeur du développement

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux