image de l'annonceur welljob

L’emploi nouvelle génération

Comment Welljob se fait une place dans le monde de l’intérim ?

Alors que la crise nous touchait de plein fouet en 2011, j’étais convaincu qu’il nous fallait atteindre une taille critique pour continuer d’exister en toute indépendance. Aussi, depuis 2012, nous nous sommes lancés dans une croissance interne à travers l’ouverture d’agences. Nous sommes ainsi passés de 6 à 28 agences sur le territoire et avons pour objectif, dès 2017, de créer une agence toutes les cinq semaines. Côté embauche, nous effectuons un recrutement en CDI tous les 15 jours pour le fonctionnement et le développement du Groupe. Le chiffre d’affaires a ainsi bondi de 45% en 2015 et de 35% en 2016. Nous prévoyons 55 M€ en 2017, pour plus d’une centaine de salariés permanents.


Dans quels secteurs d’activités intervenez-vous ?

Au-delà de l’intérim, nous proposons également du placement CDD-CDI, ainsi que du conseil en recrutement. En 2016, nous avons lancé la filiale WellJob IT, une véritable SSII qui met à disposition des compétences informatiques et numériques auprès des entreprises. Nos clients sont des artisans, des PME-PMI dans les secteurs du BTP, de l’industrie et des services. Nous travaillons également avec des grands comptes tels que Vinci, par exemple, avec qui nous avons signés des accords-cadres nationaux.


Quelles innovations lancez-vous pour attirer les compétences ?

En effet, la problématique en France ne se trouve pas du côté de l’emploi – il y en a – mais vient du manque de candidats. 30% des offres ne sont pas pourvues, ce qui est énorme à l’heure où le chômage frôle les 10%. Aussi, nous axons notre développement sur le recrutement. Nous avons, dans chaque agence, un(e) chargé(e) de recrutement dédié exclusivement aux candidats. Et puis, dès le mois de mars, nous allons également déployer un concept innovant de bornes interactives hucLink (sous protection Brevet) dédiées à l’emploi dans toutes les villes où nous sommes implantés. Ce sera une première en France ! Dans un premier temps, une centaine de bornes seront ainsi installées dans des lieux à fortes fréquentations, qu’ils soient publics (gares, aéroports, Pôle Emploi) ou privés (grandes surfaces, galeries marchandes). L’idée étant d’aller à la rencontre des candidats, à l’écoute ou en recherche active, en leur proposant des postes en adéquation avec ce qu’ils recherchent près de là où ils résident. L’information sera ainsi personnalisée et ils pourront postuler, en quelques clics en connectant leur Smartphone à la borne, aux offres d’emploi de l’agence Welljob la plus proche, et ce, sans CV.


Fondée en 1997 par Laurence et Stéphane Deroeux dans les Alpes Maritimes, le Groupe WellJob, spécialisé dans l’intérim et le placement CDD-CDI, connait une croissance à deux chiffres ces dernières années. L’ambition est de parvenir à 130 agences sur le territoire d’ici 2022. Entretien avec Stéphane, le dirigeant.

photo de Stéphane Deroeux Stéphane Deroeux

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux