image de l'annonceur systran

Référence mondiale des solutions de traduction

Quels sont les savoir-faire de Systran ?

Systran est une marque qui a une bonne réputation de par son ancienneté, qui témoigne de notre expertise dans le domaine linguistique. Ce qu’il faut préciser, c’est qu’on est un éditeur de logiciels, que l’on fabrique et que l’on commercialise. Il s’avère aussi, que lorsque l’on fabrique des moteurs de traduction, il est nécessaire, dans certains contextes, de les adapter. Nous sommes ainsi dotés d’un département consulting, qui permet de customiser la terminologie du client dans les langues cibles. Dernier point, on automatise ce qu’on appelle ces « entraînements », c’est-à-dire, on est capable de faire en sorte que les machines soient auto-apprenantes.


En quoi consiste l’application Ready2go, révélée en partenariat avec le Petit Futé ?

C’est un projet qui s’est fait dans le cadre de la 3e édition du Concours de l’Innovation numérique, dont nous avons été lauréats. Il s’avère que pour les étrangers qui viennent en France ou pour les Français qui vont à l’étranger, le fait d’avoir à sa disposition « tout embarqué » Ready2go, un environnement touristique mais pas seulement, est quelque chose d’intéressant. Le concept : permettre aux touristes d’embarquer avec eux un plan de visite, et leur offrir les outils (basés sur la géolocalisation, les références touristiques, et la linguistique) pour pouvoir se débrouiller. Grâce à l’application, vous pourrez notamment faire du voice to voice, parler par exemple en français pour que votre device communique en mandarin, et vice-versa...


Systran est très présent dans le secteur de la Défense. Qu’apporte votre expertise sur ce marché ?

C’est un secteur qui représente 30% de notre chiffre d’affaires. On fournit aux services de renseignements et aux armées, des outils qui sont capables d’appréhender sur le big data des mots-clés, et de traduire un contenu dans un contexte. Il faut savoir qu’on développe, en collaboration avec la DGA*, des langues nouvelles, notamment l’arabizi, qui correspond à la traduction en alphabet latin de la langue arabe. Notre solution dans le domaine de la Défense a une forte réputation, aussi bien en Europe du Nord que dans les pays arabes.


Quels objectifs se fixe Systran dans un avenir proche ?

Il y a une émergence récente des réseaux neuronaux, ce qu’on appelle l’intelligence artificielle. Aujourd’hui, les algorithmes permettent de rendre la machine surhumaine. Dans le domaine de la langue, Systran, forte de son expertise technologique, va être le premier, au cours de l’automne, à faire une annonce qui va complétement bouleverser le marché. Avec notre mise en pratique du deep learning, la qualité des moteurs de traduction sera aussi bonne, voire meilleure que celle d’un traducteur humain.

*DGA : Direction Générale de l’Armement

Avec 140 paires de langues disponibles, les solutions de traduction automatique SYSTRAN sont utilisées par de nombreuses entreprises globales, organisations du secteur Défense et Sécurité, et agences de traduction. François Massemin, Vice-président Opérations du groupe, évoque l’actualité et les projets du groupe.

François Massemin François Massemin, vice-président

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux