image de l'annonceur carmila

Le sens du commerce

Comment est née Carmila et à quel besoin répond-elle ?

Carmila est née en 2014 sous l’aile du groupe Carrefour pour faire des centres commerciaux attenants à l’enseigne Carrefour des « éco-systèmes commerciaux », et non plus des structures indépendantes (Hypermarché et galerie marchande) juxtaposées. Carmila est ainsi centrée sur le commerce et non sur le foncier. Carmila est orientée « B to B to C » : nous accompagnons les enseignes installées dans les centres commerciaux pour optimiser leur chiffre d’affaire, et ce toujours dans l’objectif de répondre au consommateur final. Dans certains cas, Carmila pousse la logique jusqu’à l’implication dans le financement de start-up ou de nouvelles enseignes innovantes pour les aider à se développer et à s’épanouir dans le giron du groupe.

Peut-on parler d’une révolution du commerce en cours ?

Nous assistons en effet à une vraie révolution, qui va de paire avec l’émergence du e-commerce. Cette révolution technologique du digital permet à Carmila de ne plus être un simple bailleur mais de proposer des solutions innovantes aux commerçants, telles que le géo-marketing, le ciblage de prospects à partir de nos bases de données, la communication sur les réseaux sociaux, l’événementiel avec des jeux, des challenges ou encore des ventes privées… Carmila apporte toute l’expertise et les moyens du groupe aux commerçants pour les accompagner dans cette révolution de leur activité, et travaille également sur l’attractivité des centres commerciaux en agissant sur leur architecture et leur design.


Quels sont vos projets ?

Continuer à développer nos cinq leviers de croissance, qui sont : la rénovation de la totalité des centres commerciaux (au rythme de 60 par an), la poursuite de notre stratégie marketing cross canal au service des commerçants, l’optimisation des espaces commerciaux, un vaste programme d’extension portant sur 70 nouveaux projets, et enfin une veille active et opportuniste sur les acquisitions de centres commerciaux supplémentaires (depuis deux ans, Carmila a acheté pour 1 milliard et demi d’euros d’actif). Cette stratégie doit permettre à Carmila d’atteindre sa vitesse de croisière et d'envisager, selon les décisions des actionnaires, une entrée en bourse dans les prochaines années avec les meilleurs atouts.

Créée pour dynamiser les centres commerciaux attenants aux hypermarchés Carrefour, Carmila déploie une stratégie résolument commerçante qui dépasse le cadre immobilier et s’accompagne d’une vision innovante.
Entretien avec Jacques Ehrmann, PDG.

Jacques Ehrmann Jacques Ehrmann, PDG

regardez notre video

Nous Contacter