image de l'annonceur la opendatasoft

faciliter l'accès aux données

Comment est né le projet d'OpenDataSoft ?

Nous sommes trois fondateurs, Franck Carassus, David Thoumas et moi, qui travaillions ensemble dans une entreprise de logiciels avant le boom du big data. L’idée a commencé à germer de mettre à disposition un logiciel qui puisse exploiter et valoriser les données des entreprises. Notre approche n'était pas seulement technique, mais plutôt proche des usages. Nous voulions que toutes les données qui se créent au quotidien puissent être réutilisées, partagées, mises à disposition des usagers, des collaborateurs ou des professionnels. Le but étant de rendre ces données intelligibles et compréhensibles par tous. Nous avons lancé notre plateforme en 2012 : un outil de transformation automatique de données multi-sources donnant aux utilisateurs un accès standardisé, en temps réel et sécurisé.


Votre spécialité, c'est la Smart City. De quoi s'agit-il ?

Aujourd'hui, nos clients sont d'un côté des collectivités territoriales et des institutions, comme les villes de Paris, Toulouse, Rennes, Bruxelles, les ministères français de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche ou de l'Agriculture ou le ministère de la Santé au Portugal. De l'autre, des entreprises connectées à ces administrations publiques : délégations de services publics dans le transport, l'énergie, l'eau. Avec des clients comme Veolia, Keolis, SNCF, Total, Enedis... Le concept de Smart City, c'est d'imaginer comment assurer une bonne gouvernance des données provenant de multiples acteurs sur un même territoire de manière à répondre à des enjeux communs, tels que la mobilité, l'environnement ou la facture énergétique. Les élus et les entreprises ont besoin d'une approche objectivée, quantifiée afin de pouvoir agir. Ce partage de l'information intéresse aussi les innovateurs, promoteurs immobiliers, architectes, urbanistes et start-up...

Quelles sont vos ambitions à moyen terme ?

Aujourd'hui, OpenDataSoft compte 32 collaborateurs et plus de 70 clients dans neuf pays. En juin 2015, nous avons levé 1,5 millions d'euros pour accélérer notre développement commercial, marketing et international. Nous ouvrons un bureau à Boston ce mois-ci afin de développer le continent Nord-Américain où le marché est déjà mature. Notre ambition est de dépasser les 2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016 et de devenir leader sur le marché de l'open data public et privé.


Start-up basée à Paris, OpenDataSoft bénéficie d'une belle croissance en seulement quatre ans d'existence. Sa plateforme d'intégration et de gestion de données à destination des collectivités, administrations et entreprises est en passe de devenir incontournable. Explications avec Jean-Marc Lazard, co-fondateur et CEO.

photo jean marc lazard Jean Marc Lazard, CEO

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux