image de l'annonceur devoteam

Digital Transformarkers

Présentez-nous Devoteam.

Devoteam est une entreprise que mon frère Stanislas et moi-même avons créé il y a 20 ans. Grâce à son expertise, sa proximité et son agilité, l’entreprise a su surfer sur les différentes évolutions du secteur des nouvelles technologies pour devenir un acteur majeur du conseil en technologies innovantes et management pour les entreprises. Nous sommes actifs dans une quinzaine de pays en Europe et au Moyen-Orient. Nous employons 5 000 collaborateurs et avons réalisé un chiffre d’affaires de 550 millions d’euros en 2016. Nous avons récemment dévoilé notre plan stratégique : Scale ! En 2020, notre ambition est d’atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires via une croissance organique annuelle de 8 à 10% et des opérations de croissance externe permettant de générer au moins 200 millions d’euros de CA.


Quels sont les grands axes de cette stratégie ?

Nous comptons tout d’abord nous positionner plus fortement sur les SMACS (Social Mobile Analytics Cloud Security) qui connaissent une forte croissance et dont le dynamisme va se conforter dans les années à venir. Pour l’heure, ils représentent environ 35% de notre chiffre d’affaires contre 65% pour le reste de l’IT. L’ambition est d’inverser cette répartition. A l’heure où les entreprises sont en quête d’agilité et engagées dans l’adoption des nouveaux usages digitaux, l’IT a également repris du pouvoir cela se traduit par des investissements et un changement d’état d’esprit. Notre objectif est donc d’accompagner les décideurs dans la mise en place de leur nouvelle stratégie, via une approche et des offres innovantes davantage focalisées sur l’IT que sur les métiers. Enfin, troisième axe, sur le marché du Cloud, nous allons renforcer nos partenariats avec les géants du Web et les grands éditeurs mondiaux (Google, Microsoft, Red Hat…).


Envisagez-vous de vous retirer de certains marchés ?

Il va nous falloir faire des choix mais il n’est pas question d’abandonner des pans entiers d’activité ou de nous détourner de l’un ou l’autre pays où Devoteam est actif. De toute façon, compte tenu de l’évolution des SMACS, certaines activités vont d’elles même décroitre. La priorité c’est de focaliser nos efforts sur les marchés les plus dynamiques, sur le « bon business ». Sur le plan géographique, nous allons prioritairement nous concentrer sur quatre marchés : la France, l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne.


Des recrutements sont prévus ?

Nous sommes en recrutement permanent sur un marché qui a un besoin grandissant de compétences. Nos clients, majoritairement des grands comptes (industrie, banques, services publics…), sont nos concurrents dans ce domaine. Il y a une guerre des talents. A nous, d’attirer les meilleurs profils et de veiller à toujours hisser le niveau de compétences de nos collaborateurs. Nous avons des arguments pour séduire les talents.


Acteur majeur du conseil en technologies innovantes et management pour les entreprises, Devoteam ambitionne de doubler son chiffre d’affaires pour atteindre 1 milliard d’euros en 2020. Les précisions de Godefroy de Bentzmann, co-fondateur et co-président de Devoteam.

photo de devoteam Godefroy de Bentzmann co-fondateur et co-président

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux