image de l'annonceur anaphore

L'expert des archives

Quelle est la mission d'Anaphore ?

Louis : Avant de créer Anaphore, en 1993, j'ai travaillé onze ans dans un service d'archives départementales pour lequel j'ai développé un logiciel de gestion des documents. En matière d'archives, les documents sont uniques et donc irremplaçables. Il convient de les gérer avec grand soin pour permettre l'accès à l'information du citoyen. Notre logiciel gère, localise, identifie et donne l'accès rapidement au document. Puis il en décrit le contenant et le contenu, qu'il s'agisse de document papier, d'image, de son ou de vidéo...


Le service public n'est pas le seul utilisateur de ce système de gestion des archives ?

Myriam : En effet, outre le droit d'accès du citoyen d'avoir accès à l'information administrative, il y a aussi l'aspect patrimonial et culturel qui intéresse certaines grandes entreprises. C'est le cas, par exemple, du groupe SEB qui valorise son patrimoine industriel en conservant l'ensemble des documents et objets liés aux différents appareils fabriqués par ses sociétés : campagnes de publicité, affiches, publications, ouvrages, prototypes, etc. Garder ces documents contribue à l'image du groupe et à sa mémoire. D'ailleurs, le groupe SEB a créé son propre Conservatoire retraçant l'histoire de la société.

Votre projet aujourd'hui est de vous tourner vers le grand public...

Myriam : La réorganisation du territoire va avoir un impact direct sur le nombre de services clients potentiels. Nous allons vers une augmentation importante de services mutualisés. Aujourd'hui, nos clients finaux ne sont pas le grand public. Nous travaillons à des solutions numériques innovantes pour mettre également nos compétences au service du grand public.

Louis : Notre entreprise fonctionne comme un laboratoire, avec un fort état d'esprit de service public, de compréhension du métier et de ses contraintes normatives et réglementaires. Nous faisons énormément de veille et de prospective. C'est ce qui nous différencie aujourd'hui. Au-delà des documents, ce sont les données qui intéressent les publics. L'idée est d'offrir un service d'accès aux données et de faire ainsi tomber les frontières pour produire un accès global à l'information.

Depuis Barbentane près d'Avignon, Anaphore développe des outils de gestion d'archives à destination des services publics et des entreprises désireuses de conserver leur patrimoine.

photo de louis colombani Louis Colombani, gérant
photo de myriam pauillac Myriam Pauillac, manager dirigeante

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux