image de l'annonceur ENDOCONTROL

Expert en assistance robotique chirurgicale

Comment présenter Endocontrol, et quelle démarche a prévalu à sa création ?

Nous avons une activité qui s’étend de la conception jusqu’à la mise sur le marché et la commercialisation d’instruments robotiques pour la chirurgie. Plus spécifiquement, nous nous intéressons à la chirurgie coelioscopique. Celle-ci permet de pratiquer de petites incisions. Notre idée a été de développer des outils qui facilitent un peu le travail du chirurgien, pour participer à la démocratisation des techniques de chirurgie minimalement invasives, et puis aussi, pour augmenter le nombre de patients pouvant bénéficier de ce type de chirurgie.


Quels sont vos produits emblématiques ?

Endocontrol développe deux grandes familles de produits. VIKY et JAIMY. VIKY est un assistant robotique pour le chirurgien. Il réalise des tâches précises habituellement effectuées par une intervention humaine. Notre objectif a notamment consisté à robotiser le geste de l’assistant caméraman, en offrant une image opératoire totalement stable. D’autre part, grâce au système robotique VIKY, le chirurgien décide du placement de la caméra lui-même, avec précision, soit par commande vocale, soit par une commande au pied. Le système se décline aussi en une version pour la chirurgie gynécologique (VIKY UP), qui permet un positionnement robotique précis et stable des organes sur lequels le chirurgien opère. Quant à JAIMY, notre deuxième produit, c’est un instrument que le chirurgien tient dans la main. Notre idée était de fournir au chirurgien davantage de possibilités de mouvements à l’intérieur de l’abdomen, en mettant au point un robot miniature à l’extrémité articulée.


Un mot sur les ambitions commerciales de votre entreprise à l’international ?

Endocontrol a débuté par quelques pays d’Europe, par des marchés matures tels que l’Italie ou la Suède, proches du marché français. Et aujourd’hui, nous sommes aussi en train de commercialiser nos produits dans des pays émergents. Nous nous apercevons, après avoir été sollicités par des chirurgiens, que nous apportons une valeur ajoutée importante sur des marchés tels que la Thaïlande, les Philippines ou encore l’Arabie Saoudite. Un lancement dans un pays, il ne faut jamais le manquer. Je me déplace toujours, pour assister à des congrès et exposer les technologies qu’Endocontrol a pu développer. Parallèlement, ces déplacements sont l’occasion de donner à nos distributeurs locaux, dans ces phases de lancement, une impulsion de départ dans la commercialisation de notre gamme.


Endocontrol poursuit sa croissance

« Actuellement, nous sommes avant tout dans du développement de gamme », confie Clément Vidal, « notamment sur la famille Jaimy ». Endocontrol est une medtech implantée aux portes de Grenoble, dans le département de l’Isère. Cette PME emploie 20 personnes, et enregistre une nette croissance de son chiffre d’affaires depuis deux ans. « Nous avons constaté une vraie progression entre 2015 et 2016, que nous confirmons pour l’instant sur 2017», se félicite le président-fondateur. Deux raisons à cela. D’une part, « le travail de ces dix dernières années commence à porter ses fruits, et d’autre part, la gamme Jaimy, introduite sur le marché fin 2015, recueille déjà de premiers résultats probants. »

Née en 2006, Endocontrol est spécialisée dans l’assistance robotique pour la chirurgie endoscopique. Clément Vidal, président fondateur de cette société innovante, a répondu à nos questions.

ENDOCONTROL Clément VidalPrésident fondateur

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux